PROJET – 241 – 3 logements groupés

PROJET – 241 – 3 logements groupés

 

 

CONTEXTE :

 

Le projet s’implante dans la commune de Cesson-Sévigné. La rue des Vaux Parés relie deux axes forts reliant la ville de Cesson-Sévigné avec Rennes. Cette rue divise le quartier en deux typologies d’habitations avec du côté Est une majorité de maisons mitoyennes sur des terrains de petites superficies et du côté Ouest, des immeubles.

Toutes les constructions environnantes sont alignées en retrait de la rue excepté la maison qui se situe sur la parcelle du projet. Cette construction rompt cet alignement en étant accolé au trottoir.

 

 

INTERVENTION :

 

Les clients ont acquis cette propriété dans le but de créer trois maisons d’architectes.

 

L’implantation du projet induit un geste architecturale qui permet de relier les maisons au sud et l’immeuble qui tient la parcelle au nord. Cette continuité est géré par un jeu de façades, chaque maison présentent parfois un retrait, parfois un débord, permettant de récupérer les 3m de décalage entre les bâtiments qui bordent la parcelle.

 

Les trois maisons ont un plan commun mais avec des adaptations lié à la forme de la parcelle. Ces maisons se développent sur trois niveaux avec un RDC accessible aux PMR, un R+1 offrant 3 chambres, et un R+2 en comble pour une suite parentale dotée d’un balcon donnant sur le jardin. Les trois niveaux sont liés par une triple-hauteur se trouvant à l’entrée du projet. Cet élément architectural est visible depuis la façade sur rue puisqu’il est accompagné par une ouverture verticale.

 

L’architecture du projet est résumée en un bloc monolithique dans lequel on vient creuser pour y créer des ouvertures et des accès.  Pour renforcer cette idée, toutes les parties « creusées » sont vêtu d’un enduit noir tandis que toutes les surfaces du bloc initial sont couvert d’un bardage zinc naturel.

Info

    Année de livraison: en cours