PROJET – 121 – Café/Théâtre – LE BACCHUS

PROJET – 121 – Café/Théâtre – LE BACCHUS

 

CONTEXTE :

 

Les maîtres d’ouvrage sont un couple bien connu sur la scène rennaise, propriétaires du Café-Théâtre Le Bacchus, rue de la Chalotais. Les maîtres d’ouvrage sont très attachés à leur local mais n’ont pas le choix de changer d’emplacement car leur salle de spectacle en sous-sol ne peut pas être mise aux normes PMR et sécurité incendie.

 

Une opportunité s’est présentée via la ville de Rennes, sous la forme d’un ancien hangar inutilisé donnant sur les berges de la Vilaine, en face du Jardin de la Confluence et du Théâtre La Paillette. L’emplacement, au cœur d’une future ZAC de haut standing, à proximité du centre historique et profitant de la vue sur la rivière suffit à décider les maître d’ouvrage pour investir dans cette nouvelle étape de leur histoire.

 

INTERVENTION :

 

Tout d’abord à préserver, le hangar ne présentait pas une qualité structurelle suffisamment bien conservée pour utiliser le bâtiment existant. Afin de conserver une trace de l’ancien caractère industriel de ce bord de Vilaine, il a finalement été décidé de démolir le hangar mais de conserver sa volumétrie et son implantation pour le futur bâtiment.

 

Le Bacchus sera composé de 3 parties :

-Côté berges, un restaurant pour 120 couverts très largement ouvert sur l’extérieur, disposant d’une vue grandiose sur la Vilaine, le Jardin de la Confluence et le Quai d’Auchel.
-A l’extrémité Nord du bâtiment, en cœur d’ilôt, une salle de spectacle pouvant accueillir 138 personnes.
-Au centre de l’étage supérieur, le logement de fonction des propriétaires.
Donnant sur la Vilaine, le pignon vitré du restaurant est posé sur un soubassement permettant d’asseoir le bâtiment dans le paysage et de reprendre le dénivelé entre le plancher du rez-de-chaussée et le niveau de la promenade piétonne longeant la Vilaine. Une mezzanine au-dessus de la salle de restaurant permet de manger en surplomb du paysage, dans un espace cocooning.

 

L’esthétique du restaurant oscille entre un aspect brut avec le sol béton poli, les murs en parpaing peint et les poteaux métalliques laqués, et chaleur, avec les panneaux de bois isolants utilisés comme support de couverture et visibles en plafond, ainsi que sur les murs intérieurs.
De même, les murs intérieurs de la salle de spectacle sont habillés de planches de bois verticales avec des espacement variés permettant de gérer l’acoustique de la salle.

 

Le logement de fonction profite d’un espace extérieur sous le forme d’un patio, recouvert d’une pergola continuant le volume de la couverture. Les éléments techniques, dont la cuisine professionnelle, sont placées au centre du bâtiment, en sous-sol et rez-de-chaussée.
L’ensemble du bâtiment (bardages et couvertures) est traité de manière homogène par des bardeaux de bois de Chataîgnier. La pose brouillée des bardeaux permet de créer un contraste avec l’aspect rectiligne du bâtiment. L’épaisseur de la couverture et du bardage est marquée par un bandeau en aluminium poli-miroir reflétant le ciel et se retournant en sous-face de l’avancée de couverture et du porche d’entrée.

Info

    Année de livraison: 2019