PROJET – 021 – Extension maison d’habitation

PROJET – 021 – Extension maison d’habitation

 

CONTEXTE :

 

C’est le long du boulevard de Verdun, à l’angle de la rue du Docteur Delarue que s’élève ce projet d’extension et d’habillage d’une maison existante des années 30. L’habitation existante représentait 45 m² habitables.

 

La première contrainte, fut de réaliser malgré une superficie restreinte, une maison contemporaine de 218m² pouvant accueillir une famille de 5 personnes. Le terrain mesurant 237m², il a fallu jouer avec la hauteur de faîtage et utiliser au mieux chaque mètre carré.

La volonté première a été d’apposer une touche contemporaine et singulière, tout en gardant une continuité visuelle avec l’ensemble des bâtiments voisins, de créer des espaces intérieurs ouverts et lumineux.

 

 

INTERVENTION :

 

Le volume du bâti existant est simplement recouvert d’un bardage à claire-voie telle une résille. Ce nouveau volume cubique est parsemé côté rue de petites ouvertures traitées comme des espaces vides entre les lames du bardage bois. Le Boulevard de Verdun étant très fréquenter, et bruyant, cette nouvelle enveloppe permet de protéger la façade et de créer un filtre supplémentaire entre le boulevard et l’intérieur de l’habitation.
 
Un soubassement en pierre est créé sur cette façade en réutilisant les pierres des murs déposés afin de conserver une continuité avec les autres habitations du boulevard.
 
A contrario, la façade arrière est généreusement ouverte sur toute sa hauteur. C’est ici qu’est réalisée une extension en « L » ouverte sur le jardin et venant clôturé l’espace extérieur. Ainsi l’intérieur de l’habitation se tourne vers le jardin et bénéficie d’un apport de lumière optimal.
 
Au rez-de-chaussée, le séjour est agrémenté d’une double hauteur autour de laquelle viennent s’articuler les différents espaces, conférant à l’habitation une sensation d’espace généreux.
Habitant ce vide, une bibliothèque en métal brut longe l’escalier et structure l’espace.
 
Le niveau supérieur comporte un espace de repos en mezzanine et deux chambres. Ces dernières se partagent une salle d’eau.
 
Le dernier étage lui, est destiné à la suite parentale qui s’articule autour d’une terrasse centrale, protégée par la continuité du bardage en brise-vue. Cet étage comporte également une autre chambre dont l’accès est privé.
 

 

 

Info

    Année de livraison: 2008